3. Ondes électromagnétiques

1. Introduction ] 2. Classification des RR ] [ 3. Ondes électromagnétiques ] 4. Le rôle de l'armée ] 5. Cercles de culture ] 6. Mutilations animales ] 7. Hommes en noir ] 8. Poltergeist ] 9. Effet stigmate ] 10. Hypothèse extraterrestre ] 11. Univers parallèle ] 12. Grille d'interprétation ] 13. Millénarisme ] 14. Conclusion ] Grille de synthèse ]

o v n i s  :   l ' a r m é e   d é m a s q u é e

Précédente Accueil     Remonter  Suivante




Table des  matières 

   

Références 

   

Télécharger 

   

Ouvrage  imprimé 

   

   

3. Rayonnements électromagnétiques

Des champs et des rayonnements électromagnétiques sont souvent associés au phénomène OVNI. On peut en l’occurrence leur attribuer de nombreux effets même si le lien causal n’a pas toujours été formellement démontré :

Effets physiques

bullet

Panne de courant.
 

bullet

Panne d’allumage moteur, perturbation voire explosion d’équipements électriques ou électroniques, ou mise en marche " spontanée ".
 

bullet

Perturbation des fréquences radio et TV (parasites).
 

bullet

Décharge accélérée de piles ou de batteries.
 

bullet

Boussole affolée.
 

bullet

Goût métallique dans la bouche (effet sur les plombages dentaires).
 

bullet

Fausse détection radar.
 

bullet

Anomalies photographiques (taches ou traînées lumineuses).
 

bullet

Phénomènes de " poltergeist " (coups frappés, explosion d’ampoule, déplacement d’objet, condensation de l’humidité ambiante, objet s’enflammant…).

Certains de ces effets sont imputables à l’apparition d’un courant électrique dans tout corps conducteur mis en présence d’un champ magnétique tel que celui associé à une onde électromagnétique. Lors de son apparition ou lorsque le corps conducteur se déplace dans le champ, le champ magnétique génère en effet dans le corps conducteur un courant dit " induit ". Lorsqu’il est alternatif comme pour une onde électromagnétique, voire pulsé si l’onde l’est aussi, le champ magnétique induit donc un courant électrique du même type, alternatif ou intermittent. Rappelons que, réciproquement, un courant électrique apparaissant dans un corps conducteur induit localement un champ magnétique (qui pourra à son tour induire un courant électrique dans un autre conducteur tel que le corps humain).

Effets sur le cerveau

bullet

La stimulation du lobe temporal du sujet peut provoquer des hallucinations [KR92 p. 175-176, citant les travaux de Michael Persinger], voire peut-être l’accès à un autre niveau de réalité ou sorte d’" univers parallèle " [KR92 p. 188]. Les hallucinations peuvent être visuelles (apparitions, magnétophosphènes, flashs lumineux, baisse de la luminosité…), sonores (voix, son suraigu, bourdonnements, craquements…), olfactives, gustatives ou tactiles (baisse de la température, sensation de courant d’air…).
Notons qu'un effet hallucinatoire peut bien sûr être aussi obtenu par administration de drogues ou par hypnose.
 

bullet

Perturbation du fonctionnement des aires du langage : difficulté d’élocution, expression incompréhensible " en langues ", voix intérieure…
 

bullet

Perception d’un silence anormal (impression subjective d’être " dans du coton ").
 

bullet

Impression de flottement ou de décorporation.
 

bullet

Impression subjective du retrait du cerveau de la tête.
 

bullet

Sensation de la présence de quelqu’un, de harcèlement ou d’être suivi.
 

bullet

Impression de " déjà vu ".
 

bullet

Stimulation de la région correspondant aux organes génitaux.
 

bullet

Sensation de fatigue, endormissement, sommeil profond, réveil brusque.
 

bullet

Dépression, angoisse, agitation, peur panique.
 

bullet

Euphorie, soulagement de la douleur.
 

bullet

Amnésie concernant une brève période de temps (missing time).
 

bullet

Paralysie temporaire (akinésie) ou au contraire, contractions musculaires spontanées (fasciculation).
 

bullet

Poussée de fièvre.
 

bullet

Nausées.
 

bullet

Effets radiesthésiques.
 

bullet

Apparition de " dons ".

Le courant qui est induit par les rayonnements électromagnétiques dans le corps humain interfère parfois avec les courants endogènes et vient ainsi perturber le fonctionnement du cerveau, ce qui peut expliquer bon nombre de ces effets, tandis que d’autres peuvent être attribués à l’élévation locale de la température due à un rayonnement de micro-ondes. Certains de ces effets peuvent être récurrents ou rémanents et réapparaître temporairement ou subsister après que la stimulation électromagnétique a cessé.

Effets physiologiques

bullet

Hérissement des poils.
 

bullet

Tachycardie.
 

bullet

Avortement spontané.
 

bullet

Accélération de la régénération osseuse après une fracture, ou tissulaire après une blessure.
 

bullet

Guérison " miraculeuse ".
 

bullet

Marques rouges (production d’histamine).
 

bullet

Elévation de la température (micro-ondes) pouvant entraîner l’échauffement des tissus jusqu’à leur carbonisation.
 

bullet

Irradiation (rayons ionisants).
 

bullet

Mort du sujet.

Tous ces effets, dont la liste n’est pas limitative [voir AB94 et AB98 pour plus de détail], seront repris au fil des cas étudiés dans cet ouvrage. Au regard de cette énumération, on comprend aisément qu’une personne peu familiarisée avec l’électromagnétisme sera facilement impressionnée par l’étrangeté d’un témoignage d’observation d’ovni qui la laissera désemparée et prête à conclure à l’intervention des extraterrestres ou du paranormal.

Parmi les différentes sources possibles de champs ou de rayonnements électromagnétiques, nous retiendrons les suivantes qui participent au phénomène OVNI :

bullet

Installation électrique : centrale, transformateur, ligne à haute tension, antenne émettrice, radar…
 

bullet

Source naturelle : faille géologique, étendue d’eau ou rivière pouvant conduire les courants telluriques…
 

bullet

Canon laser à micro-ondes dont le nom exact est " maser ", acronyme de " microwave amplification by stimulated emission of radiation ", mais aussi magnétron ou klystron, et leur utilisation contemporaine comme arme à micro-ondes.
 

bullet

Sujet auteur involontaire de poltergeist ou atteint du syndrome de sensitivité électrique (voir annexe A § III pour la description de ce syndrome).

Les différents types d’ondes électromagnétiques sont présentés en annexe A § I.
 

 
  
                 

Cet ouvrage est interactif. Si vous souhaitez y faire apporter une correction
ou des précisions,
vous pouvez contacter l'auteur

Précédente Accueil     Remonter  Suivante